10.1 C
Londres
mercredi, février 21, 2024
AccueilActualitéDernières dépêchesPrésidentielle de 2020: Ben Youssouf Keita milite pour la participation de l'UFDG

Présidentielle de 2020: Ben Youssouf Keita milite pour la participation de l’UFDG

Date:

Related stories

spot_imgspot_img

L’UFDG ira-t- elle à l’élection présidentielle ? Le parti décide d’engager des consultations pour recueillir l’avis de la base. Mais déjà, certains cadres de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée comme Ben Youssouf keita sont favorable à la participation de son parti à la présidentielle d’octobre prochain . Par les urnes on peut aussi empêcher alpha Condé de garder le pouvoir dixit ben youssouf keita.

Le principal parti de l’opposition qui a boudé les élections législatives envisagent d’aller à la présidentielle si toutefois les militants d’accord. Si rien n’est encore décidé , le parti ouvre quand même des consultations pour avoir l’avis de la base sur la question d’aller ou pas . Ben youssouf keita lui se fait voix, il fait partie de ceux qui sont favorables à la participation de l’UFDG à l’élection du 18 octobre prochain . « Je veux que nous partions aux élections, c’est ça c’est ma position en tant que honorable Ben Youssouf Keita, militant et responsable à un certain niveau de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée. Mais la position définitive du parti sera prise dans les prochains jours».

L’UFDG a toujours dénoncé les agissements de l’actuel président de la CENI accusé de dérouler un chronogramme favorable au parti au pouvoir . Le parti dirigé par cellou Dalein Diallo s’oppose farouchement aussi au 3ème mandat . Alors pourqoui prendre part à un scrutin qu’on dénonce . « L’UFDG, c’est un parti où règne la démocratie, c’est donc la décision de la majorité qui va primer. Le président Cellou Dalein Diallo ne prend pas seul la décision. Après consultation, il prend la décision en fonction de la volonté de la majorité», justifie Ben Youssouf Keita.

Cette décision de l’UFDG de consulter en vue d’une éventuelle participation passe mal chez certains militants du parti et même certains responsables du FNDC. Ceux-ci pensent que décider d’aller à cette élection est une manière de souiller la memoire de ceux qui sont tombés lors des manifestations contre le 3ème mandat. Mais Ben youssouf keita ne voit cela du même angle.«Le plus important, c’est d’atteindre l’objectif qu’on s’est fixé c’est-à-dire l’alternance. Nous souhaitons que les sacrifices de nos martyrs ne soient pas vains».

Le principal parti de l’opposition s’attire aussi les foudres de certains homme politiques comme siaka Barry et lancien artiste Eli kamano qui disent tous deux , déçus et pensent que les victimes de manifestations méritait maux.

Amadou Oury Barry/Bhoye Bah

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici