7.5 C
Londres
samedi, février 24, 2024
AccueilActualitéDernières dépêchesGrand marché de Matoto : les commerçants ignorent les injonctions du maire

Grand marché de Matoto : les commerçants ignorent les injonctions du maire

Date:

Related stories

spot_imgspot_img

L’opposition continue de contester les chiffres publiés par la CENI donnant Alpha Condé victorieux dès le premier tour. A l’image de la semaine dernière, elle a invité ses militants à descendre dans la rue et cesser toutes activités pour exiger les résultats sortis des urnes. Ce qui a impacté les activités commerciales. A Matoto, le maire a tenté sans « succès» de convaincre les commerçants à rouvrir les boutiques et les magasins.

Mamadouba Toss Camara, maire de Matoto a ordonné mardi à tous les commerçants de reprendre les activités interrompues en raison de la crise postélectorale. Ce mercredi 04 novembre, l’une de nos équipes a constaté que cette injonction du maire n’est pas respectée par la majorité des commerçants. Nombreux sont ceux qui n’ont pas ouverts leurs boutiques ou magasins.

Certains sont venus mais pour disent-ils surveiller car le risque d’attaque existe en cette période de crise postélectorale. « Le maire a dit d’ouvrir mais moi je préfère attendre, si jamais on s’en prend à ta boutique, c’est toi qui perd. Je préfère rester prudent pendant ce temps là…», confie Ousmane Bah, rencontré devant la porte de son magasin.

Si la plupart des boutiques et magasins n’ont pas ouverts, les vendeurs de condiments et les étalagistes ont quant à eux vaqué à leurs occupations habituelles. Le groupe organisé des hommes d’affaires ( GOHA) avait invité ses membres à fermer les magasins en attendant que la situation s’appaise.

La circulation est dense et un dispositif sécuritaire est visible au grand rond-point de Matoto.

Espacefmguinee

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici