1.9 C
Londres
dimanche, février 25, 2024
AccueilActualitéDernières dépêchesConakry : des citoyens attirent l'attention des autorités sur les risques d'inondations

Conakry : des citoyens attirent l’attention des autorités sur les risques d’inondations

Date:

Related stories

spot_imgspot_img

La construction des caniveaux dans certains quartiers de Conakry  suscite des inquiétudes chez les citoyens. C’est le cas par exemple à Simbaya gare, dans la commune de Matoto. Là, des travaux non achevés mettent les jeunes en colère. Ils accusent le maire Mamadouba Tos Camara de n’avoir rien fait pour amener les chinois à poursuivre le projet dans leur secteur. Le maire se défend et dit ne pas être au courant du déroulement desdits travaux dans sa commune.  Fatoumata Condé les a rencontrés.

Les citoyens de symbaya gare  sont très en colère contre le maire de Matoto. Ils l’accusent d’être indifférent face à leur cri de cœur sur la construction des caniveaux.  Ces jeunes très remontés se remémorent des deux personnes mortes l’année dernière dans des inondations causées par les eaux de pluie.

Ces citoyens très inquiets  lancent une alerte face aux dangers de mort qui plane sur eux. Leur secteur n’est pas concerné par le projet de construction des caniveaux disent-ils. Mouctar Bah, père de famille, demande de l’aide aux autorités du pays.« Nous remercions le gouvernement pour le travail qu’il fait. Il y a des enfants et des vielles personnes ici. Nous demandons au ministre des travaux publics et l’ingénieur de venir jusqu’à Simbaya Gare pour voir l’état de la route, ils doivent nous aider  pour ne pas  que les
enfants se noie »

Le chef de secteur de ce quartier est informé de la situation. Lamine Babadi Soumah est aussi préoccupé. Il explique qu’il a fait de son mieux auprès des autorités communales en vain.

Le maire de la commune de Matoto, Mamadouba Tos Camara dit ne pas être informé du projet de construction des caniveaux. Il est tout de même conscient du danger auquel sont exposées ces familles. C’est pourquoi il a aussi envoyé des courriers au ministère des travaux publics dit-il dans ce sens.

Les habitants de Matoto Kakonraya s’attendent donc au pire si rien n’est fait d’ici la tombée des grandes pluies. Une manifestation n’est pas exclu préviennent les jeunes.

Fatoumata Condé

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici