4.6 C
Londres
samedi, mars 2, 2024
AccueilActualitéDernières dépêchesCRIEF : Ibrahima Kassory Fofana reproché d’avoir détourné plus de 46 millions...

CRIEF : Ibrahima Kassory Fofana reproché d’avoir détourné plus de 46 millions de dollars U$

Date:

Related stories

spot_imgspot_img

Le procureur spécial près la Cour de Répression des Infractions Economiques et Financières (CRIEF), Aly Touré, a animé une conférence de presse vendredi 15 juillet 2022, au siège de son institution sise dans la commune de Kaloum à Conakry.

Au cours de cette conférence, le procureur spécial Aly Touré a précisé, « actuellement le dossier de l’ex premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, est devant la chambre spéciale de contrôle des instructions et est en train d’être débattu, par rapport à l’appel que nous avons interjeté suite à l’ordonnance de mise en liberté de la chambre des instructions ».

Selon lui, le parquet spécial de la CRIEF reproche à Ibrahima Kassory Fofana, le détournement de plusieurs milliards de francs guinéens et de plusieurs millions de monnaies en devises notamment, la somme de quarante-six millions deux cent quatre-vingt-treize mille six cent cinquante-cinq dollars U$ (46.293.655 DU$), dans le cadre de l’appui à l’ANIES par rapport à la procédure d’urgence pour supporter la pandémie de covid19 en Guinée.

Dans la gestion de la primature, Dr Ibrahima Kassory Fofana, est également reproché du détournement de quatre-vingt-un milliards deux cent trente-quatre millions quatre cent vingt-deux mille vingt-et-un francs guinéens (81.234.422.021 GNF) entièrement débloqués et sortis des caisses de l’Etat sous son ordonnance.

A date, dit-il, la CRIEF n’a aucune justification de l’utilisation de ce montant, par rapport à la gestion de Dr Ibrahima Kassory Fofana au niveau de la primature.
Le procureur spécial Aly Touré a enchérit en disant qu’au-delà de cela, il y a d’autres montants non moins importants en franc guinéen et en devise, révélés dans la gestion de Dr Ibrahima Kassory Fofana qui ont été constatés au niveau des mouvements suspects dans ses comptes bancaires. Mais aussi, des faits de rétro commissions lors de sa gestion.

AGP

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici