2.7 C
Londres
lundi, mars 4, 2024
AccueilActualitéDernières dépêchesMassacre du 28 septembre : les preparatifs du procès sont en cours...

Massacre du 28 septembre : les preparatifs du procès sont en cours (Charles Wright)

Date:

Related stories

spot_imgspot_img

Le chef de l’Etat a instruit son ministre de la justice garde des sceaux et des droits de l’Homme, jeudi au cours du conseil des ministres, d’organiser le procès des massacres du 28 septembre 2009 avant le prochain anniversaire de ces douloureux évènements. Une instruction que Charles Wright compte suivre au pied de la lettre. L’ancien procureur général près la cour d’appel de Conakry annonce que le travail pour parvenir à organiser ce procès tant attendu est en cours.

En plus des réformes à mener dans le système judiciaire, Charles Wright devra aussi organiser le procès des massacres du 28 septembre. C’est une mission qui lui a été  expressément confiée par le président de la transition. Le colonel Doumbouya veut un procès avant fin septembre 2022.

Dans les prochains jours, le nouveau ministre de la justice compte rencontrer les victimes. « Nous allons rencontrer l’association des victimes des massacres du 28 septembre 2009 dont le procès se tiendra très bientôt sur instruction de M. le président de la transition Colonel Mamadi qui a été clair et formel dans ses instructions que nous exécuterons à la lettre dans le cadre de l’organisation du procès de 28 septembre avant le 28 septembre prochain. Cela va se poursuivre les jours à venir. Déjà la décision a été prise pour réactualiser le comité de pilotage dont la présidence sera dirigée par la secrétaire générale, la vice-présidence par M. le chef de cabinet ainsi que tous les autres membres du cabinet. C’est pour vous dire que nous sommes déjà dans les préparatifs de ce procès et qu’un plan de formation des magistrats, des greffiers qui doivent assister à ce procès est en cours », a expliqué l’ancien procureur général près la cour d’appel de Conakry lors d’une rencontre ce vendredi avec le personnel du ministère dans des propos relayés par nos confrères mosaiqueguinee

Pour l’heure, les avocats des victimes saluent la démarche du pouvoir en place et espèrent que ce procès tant attendu pourra enfin se tenir. Cependant, Me Paul Yomba Kourouma, avocat de Toumba Diakité, un des accusés, estime que ce délai n’est pas tenable. Pour lui, le bâtiment devant abriter ce procès est loin de finir sans compter le temps que l’aménagement de la salle va prendre.

Mamadou Bhoye Bah

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici