17.1 C
Londres
vendredi, juin 14, 2024
AccueilLa plume D'espaceComprendre les résultats du baccalauréat unique 2022 ( Jacques Lewa Leno)

Comprendre les résultats du baccalauréat unique 2022 ( Jacques Lewa Leno)

Date:

Related stories

spot_imgspot_img

C’est une analyse faite à partir de ma propre lecture, donc je peux bien tromper. La lecture a porté essentiellement sur les 100 premiers de chaque option, en partant du sentiment général que ce sont les plus méritants.

Alors en sciences mathématiques 38 sont venus de l’intérieur du pays, dont 26 de la préfecture de Siguiri. En sciences expérimentales 39 sont de l’intérieur dont 16 de Siguiri.

En sciences sociales 35 sont de l’intérieur du pays dont 7 de Kissidougou. Les préfectures singulièrement identifiées sont celles qui ont enregistré le plus grand nombre dans les 100 premiers de chaque option à l’intérieur du pays. Du moins selon mon constat.

Siguiri totalise donc 45 dans ce lot. Elle aurait fait 3 en sciences sociales en effet. Les filles: nos sœurs ont prouvé qu’elles peuvent. 13, 13 en sciences mathématiques et expérimentales et 22 en sciences sociales. Dans ce dernier profile d’ailleurs elles n’ont pas fait de cadeau à nos jeunes frères. Elles ont occupé les trois premières places et avec les 6ème et 8ème de la République, elles viennent de réaliser la parité tant recherchée dans les 10 premiers de cette option (5 garçons et 5 filles).

Bon voilà, je reparle de Siguiri probablement la préfecture après Conakry à réaliser le meilleur score, parce que l’année dernière j’avais soutenu que tout ne s’y résume pas à l’orpaillage et tous les admis n’étaient pas forcément le fruit de la fraude.

Pour le reste, d’autres l’ont déjà dit, les meilleurs sont admis. D’autres ne doivent pas se décourager. Ils peuvent d’ores et déjà se remettre au travail pour mieux affronter le bac l’année prochaine. Surtout qu’en majorité ils sont tous adolescents. Félicitations à Thierno Mamoudou Gassy de passage, qui obtient son bac à 16 ans comme je l’ai lu chez un confrère.

Le ministère doit se dire qu’il y a du boulot. Les candidats de l’année prochaine sont nombreux. Les classes non. Les enseignants non plus. Il faut immédiatement trouver les solutions pour améliorer les conditions d’apprentissage.

Jacques Lewa Leno, journaliste à Hadafo Médias

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici