17.3 C
Londres
mardi, juin 25, 2024
AccueilActualitéDernières dépêchesDabola: une femme poignardée par sa coépouse

Dabola: une femme poignardée par sa coépouse

Date:

Related stories

spot_imgspot_img

Dans l’après-midi du jeudi 08 septembre 2022, une femme mariée du nom de Aye Keïta a été poignardée à plusieurs reprises par sa coépouse. L’acte s’est passé au quartier Foudeing I dans la commune urbaine de Dabola.  Selon la victime, sa coépouse serait en désaccord avec son époux qui est en séjour dans la préfecture de Siguiri.

Contactée sur son lit d’hôpital par AGP, la victime a relaté les faits : « Ma coépouse est en désaccord avec mon mari. Ce dernier a avoué qu’il ne l’aime plus. Étant la première femme au foyer, mon mari avait acheté une moto pour moi bien avant son mariage avec elle. Maintenant, ce matin, quand j’ai fini de préparer, j’ai surpris ma coépouse en train de dire à la jeune sœur de mon mari que si je sors avec ma moto aujourd’hui qu’elle va la détruire. Elle disait que mon mari m’a donné de la dépense et l’a privée elle. Ensuite qu’elle va me poignarder. Je n’ai rien dit. Pendant que je m’apprêtais pour aller vendre mes bonbons, contre toute attente, elle s’est saisie d’un couteau et d’un petit pilon. Elle voulait me surprendre avec. C’est mon petit garçon qui m’a alertée en disant maman ma marâtre a pris le pilon contre toi. Dès que j’ai regardé par derrière, elle a jeté le pilon contre ma moto. Quand j’ai voulu sauver la moto, elle a sorti le couteau et m’a blessée au cou. J’ai cherché à me défendre en retirant le couteau de ses mains. Pendant la dispute, j’ai réussi à saisir la lame du couteau et au cours du tiraillement, elle m’a sérieusement blessé au poignet. Il a fallu le secours des gens pour s’interposer entre nous et me sauver la vie. Automatiquement j’ai déplacé un taxi moto pour aller me plaindre à la gendarmerie. Arrivée là-bas, je suis tombée par terre et je me suis évanouie. C’est ainsi qu’ils m’ont envoyée à l’hôpital pour des soins. Ma coépouse a dit à qui veut l’entendre, qu’elle me suit jusqu’à ce qu’elle me tue », a-t-elle expliqué.

La présumée auteure de l’acte est dans les mains de la gendarmerie qui a ouvert une enquête.

A rappeler que le 24 août dernier, Mamadou Diallo, conducteur de taxi moto, mariée et père de deux  (2) enfants a été poignardé à mort par un malade mental dans la commune urbaine de Dabola.

AGP

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici