4.6 C
Londres
samedi, mars 2, 2024
AccueilActualitéDernières dépêchesEducation : le SNE invite les enseignants contractuels communaux au calme et à...

Education : le SNE invite les enseignants contractuels communaux au calme et à la sérénité (déclaration) 

Date:

Related stories

spot_imgspot_img

Le syndicat national de l’éducation SNE porte à la connaissance de tous les enseignants contractuels communaux en situation de classe que le processus de recensement biométrique en cours est un passage obligé. Il est irréversible et s’inscrit dans le cadre de l’assainissement de la liste afin de permettre à ceux qui sont réellement en situation de classe d’être pris financièrement en charge par l’agence nationale de financement des collectivités locales (ANAFIC).

Par la même occasion, le syndicat national de l’éducation invite les enseignants contractuels communaux à beaucoup plus de patience, de résilience et de compréhension et éviter d’écouter les prophètes du malheur et les pêcheurs en eaux troubles qui hier les qualifiaient de tous les noms d’oiseaux et responsables de tous les péchés d’Israël.

Le SNE rassure les uns et les autres de la bonne volonté des autorités actuelles dans le traitement efficace de ce dossier. Au même moment où le recensement se déroule sur le terrain, des tractations sont en cours entre les ministres des finances, du budget, de l’administration du territoire et de la décentralisation et l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation sous la coordination du premier ministre chef du gouvernement afin d’exécuter la lettre de paiement. Une mise en garde sera faite à tous les responsables des structures déconcentrées qui sont en train de gonfler les listes de leur juridiction administrative scolaire.

Pour les omis en situation de classe, des dispositions sont en train d’être prises pour les rétablir dans leurs droits puisque la paie se fera en situation de classe pour éviter que ceux qui ne travaillent pas prennent l’argent en lieu et place de ceux qui travaillent comme ce fut le cas en 2018.

Pour ceux qui doutent de la fiabilité de ce processus de recensement, le SNE leur dit haut et fort que c’est la première fois en Guinée que des contractuels en phase de recrutement soient recensés biométriquement avec tout le sérieux, les moyens financiers importants et les équipes déployées dans toutes les 33 préfectures du pays.

La finalité de ce processus c’est la fonction publique locale. Pour ceux de Conakry, des plaidoyers sont en train d’être faits en leur faveur mais cela ne marchera pas avec le couteau à la gorge.

Le SNE remercie toutes les structures syndicales qui œuvrent dans le sens de la prise en charge financière des enseignants contractuels communaux mais il les invite à s’inscrire dans l’agenda préalablement mis en place et qui est irréversible. Lorsqu’on prend le train en marche, on suit le mouvement de la locomotive au risque de le faire dérailler.

Enfin, le SNE invite l’ensemble des contractuels communaux à resserrer les rangs autour du processus en cours piloté par le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation en évitant des propos, des actes et des tentatives de récupération et de manipulation comme par le passé qui peuvent mettre à l’eau tout le processus et enterrer définitivement tout espoir de recrutement des enseignants contractuels en Guinée.

Le SNE comprend vos souffrances et vos misères mais c’est pour juste un petit temps et vous regagnerez bientôt ce sourire qui vous manque.

Pas de panique. On est serein. La victoire est à portée de main.

Vive le SNE !

Vive les enseignants contractuels communaux en situation de classe !

Vive les enseignants titulaires !

Vive l’école guinéenne !

Vive l’intersyndicale de l’éducation !

Unis et solidaires, nous serons forts.

Camarade salut ! Ensemble nous pouvons et nous vaincrons 

 

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici