21.9 C
Londres
dimanche, juillet 21, 2024
AccueilAFRIQUEViolences contre des Guinéens à l’aéroport de Dakar : des victimes prennent...

Violences contre des Guinéens à l’aéroport de Dakar : des victimes prennent la parole chez les GG (témoignages)

Date:

Related stories

spot_imgspot_img

Après la pluie, le beau temps dit-on. Il vous souviendra le 17 janvier dernier, des guinéens passagers du viol air Sénégal, ont vécu une situation déplorable à l’aéroport de Dakar. A l’origine, le retard accusé par le vol air Sénégal pour la Guinée, a piqué la colère des voyageurs. Conséquences, plusieurs d’entre eux avaient été violentés et d’autres arrêtes par des agents de sécurité de l’aéroport.  

Une situation a dérangé le sommeil du pouvoir de Conakry qui n’a même pas tardé à réagir à travers le ministère des Affaires Étrangères, de l’intégration africaine et des Guinéens établis à l’Étranger.

Dans son message, Dr Morisandan Kouyaté a rappelé la position de Conakry face à ce comportement de certains services de sécurité sénégalais. « C’est avec une vive émotion que nous avons vu les images de violences sur des Guinéens à l’aéroport de Dakar. Le Gouvernement guinéen et son homologue sénégalais sont à pied d’œuvre pour situer les responsabilités et prendre en conséquence les mesures qui s’imposent. Toutes les guinéennes et tous les guinéens à l’extérieur sont et seront protégés par le Gouvernement guinéen », fin de citation.

Ce message a été vite compris par Dakar qui a créé toutes les conditions pour non seulement libérer les passagers détenus mais surtout, prendre en charge les blessés.

Ce vendredi, 20 janvier 2023, deux des victimes ont pris la parole chez les grandes gueules de radio espace Guinée, pour rappeler et situer les faits dans leur contexte contrairement à ce qui se disait sur les réseaux sociaux.

Suivez…

 

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici