16.5 C
Londres
samedi, juin 22, 2024
AccueilActualitéDernières dépêchesLa refondation n’est pas à reporter pour demain… (tribune)

La refondation n’est pas à reporter pour demain… (tribune)

Date:

Related stories

spot_imgspot_img

La transition actuelle est une opportunité unique pour résoudre durablement nos problèmes insolvables en temps normal.
Tant que le CNRD ne reculera pas devant les obstacles qui s’opposent á la refondation, nous serons dans la défense de la Transition avec zèle et abnégation car si le CNRD n’opère pas le changement maintenant, il nous sera difficile après la Transition. Quelqu’un doit faire le salle boulot pour aider tout le monde á sortir du mal guinéen et le Colonel Mamadi Doumbouya et ses hommes ont décidé de le faire de la plus belle manière comme ces questions des crimes économiques, de sang, des fictifs de la fonction publique ou de récupération des domaines de l’ Etat…C’est donc une obligation pour nous d’aider nos Forces de Défense et de Sécurité ( FDS) á faire ce nettoyage systématique pour décharger les générations futures de ce lourd fardeau que nous ont légué ceux qui se victimisent aujourd’hui et qui s’opposent á la refondation et au CNRD comme ils l’avaient fait contre le CNDD il ya maintenant 14 ans.
Nous ne devons toujours pas accepter un report de nos problemes á cause des critiques de nos détracteurs et menaces de manifestations de rue , nous devons les ressoudre maintenant et bien.

Aucun pays au monde ne se développe avec « le faux et usage de faux » qui était le pain des guinéens du sommet jusqu’á la base y compris dans notre système éducatif ou dans nos familles où nos enfants pensaient qu’ être juste et honnête á l’école ou dans la vie n’est pas la règle mais l’exception. Les bons modèles sont ceux qui sont riches sans pourtant être des entrepreneurs ou capitaine d’industrie.

Soit nous prenons sur nous la responsabilité de régler ce problème maintenant ou nous renonçons á la mission de notre génération comme certains ainés l’ont fait et reporter á demain la résolution de ces problèmes.

Pour ce faire, chacun de nous doit communiquer publiquement et á sa manière selon ses moyens de bord pour que le changement de comportement soit effectif á travers une prise de conscience collective car la masse critique du changement doit être plus forte que la masse qui s’oppose au changement.

#FNDT, Mon Devoir, Ma Nation.

Keamou Bogola Haba

Coordinateur National du FNDT

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici