3.7 C
Londres
dimanche, février 25, 2024
AccueilActualitéDernières dépêchesQuand est-ce que Alphonse Charles Wright comprendra qu'il n'est pas là justice...

Quand est-ce que Alphonse Charles Wright comprendra qu’il n’est pas là justice ? ( opinion)

Date:

Related stories

spot_imgspot_img

Le ministre des injonctions aux fins de poursuites, dans son souci de paraître et de fouetter son propre ego, vient encore une fois de démontrer qu’il n’est pas à sa place. Il vient d’adresser au procureur général près la Cour d’appel de Conakry une injonction aux fins de faire engager des poursuites contre le journaliste Excellence Mohamed pour diffamation et injures. Ce ministron a-t-il véritablement lu la loi relative à la liberté de la presse ? La question mérite d’être posée. Son excès de zèle, l’ivresse du pouvoir et son goût immodéré pour les micros et les caméras, lui ont fait totalement perdre le peu de raison qui lui restait.

Comment peut-il penser qu’en matière de diffamation et d’injures, une injonction aux fins de poursuites suffit pour engager des poursuites ? Que fait-il de la nécessité d’une plainte préalable de la victime?Des observateurs avertis ont dit et redit que le costume de ministre de la Justice est trop grand pour lui. Et c’est vraiment le cas. C’est le même Alphonse Charles Wright qui qualifie ceux qui relèvent ses errements juridiques de myopes alors que, sur le plan du droit, lui, il est plutôt un aveugle. Ce n’est qu’en Guinée qu’un tel personnage peut diriger le prestigieux ministère de la Justice.

D’ailleurs des magistrats dignes de ce nom sont gênés aux entournures par ses sorties ubuesques. Ils se demandent ce qu’ils ont fait au Bon Dieu pour mériter d’avoir un tel ministre. Il parle de respect de la loi alors que c’est lui-même qui transgresse la loi. Il passe son temps à parler de dossiers pendants devant la justice alors que la loi le lui interdit.

Malheureusement, il a réussi à décapiter l’Association des Magistrats de Guinée, la seule structure qui pouvait contrecarrer les décisions et mesures ridicules de Alphonse Charles Wright. Quant au Conseil Supérieur de la Magistrature, ses membres ont tout simplement déçu. Les véhicules 4×4 offerts par le putschiste sont passés par là.

Pauvre Guinée.

SEKOU KOUNDOUNO

RESPONSABLE DES STRATÉGIES ET PLANIFICATION DU FNDC

MEMBRE DU RÉSEAU AFRIKKI NETWORK

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici