7.5 C
Londres
samedi, février 24, 2024
AccueilActualitéDernières dépêchesDialogue : forces vives-CNRD un round sans ring (tribune)

Dialogue : forces vives-CNRD un round sans ring (tribune)

Date:

Related stories

spot_imgspot_img

Après le dos-à-dos, c’est finalement le face-à -face favorisé soit par la médiation, soit par la lassitude des uns et des autres. Les forces vives qui ont tant réclamé le dialogue conditionné par la levée des préalables, peuvent croire qu’elles ont remporté la manche. Quant aux autorités de la transition, elles peuvent estimer avoir jeté du leste sans perdre la face. Mais, en vérité c’est un round où il n’y a eu pour l’instant ni vainqueur ni vaincu.

Car, le chemin est encore long et truffé d’embûches. S’il n’est pas embué de pièges. A cette étape, entre les autorités de la transition et les forces vives, la réalité risque de ne pas être dans les discours, les sujets qui fâchent pourraient se muer si vite que la tension risque de résister aux bonnes volontés. Voir Les espoirs également s’écraser contre la météorite de l’ego largement partagé sur le dos de l’intérêt national.

Après avoir réussi à amener les autorités de la transition autour de la table, les forces vives ont comme par un forcing cautionné, ont aussi fait rétablir le FNDC sans arrêté, une structure officiellement dissoute. C’est un fait rarissime, sinon, c’est une particularité saugrenue de la refondation prônée par les autorités de la transition.

Espérant que cet autre dialogue s’il a lieu, pourra combler toutes les attentes, les forces vives pourraient avoir des revendications politiques diverses. Celles qui suscitent l’adhésion de leurs partisans, donc qui sont connues et, celles qui attendent la bonne occasion dont la compréhension repose sur l’expression, « nous sommes contre la conduite solidaire de la transition ».

Iront-ils jusqu’à exiger comme en 2010, la mise en place d’un gouvernement d’union nationale ? Le conseil national de la transition connaîtra -t-il un élargissement ?

Mais apparemment, les autorités de la transition n’entendent pas remettre en cause le cadre de dialogue déjà existent. Pour elles, c’est un acquis, raison pour laquelle le cadre continue de dérouler ses activités au même moment que, les forces vives se retrouvent avec elles. Il reste à savoir, si les forces vives vont rejoindre ce cadre ou pas ?

En attendant l’épilogue, les deux qui ont réussi l’exploit de devenir de curieux adversaires pourront-ils s’entendre sur l’essentiel ? Seuls ceux qui croient que les forces vives sont des syndicalistes, peuvent reposer sur un ring.

Bella Kamano

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici