3.7 C
Londres
dimanche, février 25, 2024
AccueilCultureLa communauté Baga réplique aux propos d’Elhadj  Fadiga :« Roules mille fois ta langue...

La communauté Baga réplique aux propos d’Elhadj  Fadiga :« Roules mille fois ta langue dans ta bouche pour l’adresser aux humains »

Date:

Related stories

spot_imgspot_img

C’était en l’air mais, c’est désormais officiel. La communauté baga ne digère toujours pas les propos tenus par Elhadj Mansour Fadiga contre leur monument culturel le ‘’D’MBA’’. Il vous souviendra qu’en février dernier, l’imam Fadiga avait qualifié de l’idolâtre tous les initiateurs et utilisateurs du masque D’MBA comme Branding. Mais ce n’est pas tout. Elhadj Mansour avait également demandé aux citoyens de considérer cet objet culturel, comme une source de ‘’malédiction’’. Des propos qui ont irrité la colère de la communauté baga.

Dans une déclaration datant du 10 mars 2023 et transmise à notre rédaction, ce groupe ethnique de la basse côte, a condamné les allégations d’Elhadj Mansour Fadiga et demande à ce dernier de bien contrôler ses propos.

Ci-dessous copie :

Conakry, le 10 mars 2023

Un homme de culture de la haute antiquité, a fait ces affirmations valables pour toute société et en tout temps : » Respecte-toi, toi-même. Roule mille fois ta langue dans ta bouche pour l’adresser aux humains. Pour vivre heureux, il faut savoir te comporter. »

Le Saint Coran, est de l’avis des grands théologiens de ce monde, une source d’inspiration et de sagesse qui a apporté et continue d’apporter un plus dans la vision du monde pour la culture de la paix et de la cohésion sociale.

Dans cet ordre d’idées, en se référant à un extrait de la sourate ‘’BAGARA ‘’l’on peut noter ceci, citation : «Tous les savants religieux, tous les prophètes connus ou non connus, doivent apporter et donner un seul et même message ; celui de la paix, de la bonne régulation sociale, de la cohésion. Ils doivent tous former une unité dans la transmission de ce message’’.

La communauté Baga constate avec regret et amertume que dans son sermon du vendredi 24 Février 2023, Elhadj Mansour Fadiga a fait une déclaration agressive à son endroit.

En effet, l’intéressé en parlant du masque ‘’D’MBA’’ a qualifié ses initiateurs et utilisateurs de personnes qui feraient de l’idolâtrie. Il est allé plus loin dans ses allégations en demandant non seulement aux autorités de l’État de ne pas faire de ce masque un Branding, mais aussi et surtout, en incitant tous les citoyens à considérer cet objet culturel, comme une source de malédiction. Les membres de la communauté, après avoir suivi ces invectives dans le journal parle de la Télévision » Espace TV » ; se sont retrouvés en assemblée générale le samedi 4 mars 2023 sous les auspices de leurs sages. Il a été décidé qu’une déclaration soit faite au nom de tous pour dénoncer cette attitude outrageante.

La communauté Baga, toutes vérifications faites, s’est aperçue que les allégations d’Elhadj Mansour Fadiga sur le masque D’mba, ne faisaient pas partie du sermon officiel retenu par le Secrétariat Général des Affaires Religieuses au titre de la prière du vendredi 24 février 2023. En termes clairs, tout ce qui a été annoncé ce jour et en cette circonstance par Elhadj Mansour Fadiga sur le masque D’mba et les BAGAS, est à mettre à son seul compte en tant qu’individu et non en tant que chef religieux imam de son état, chargé prioritairement de prôner la paix et la cohésion sociale.

Notre communauté a du respect pour les chefs religieux en général et les imams en particulier. Elle a du respect pour les autorités de l’Etat chargées de gérer les cultes dans notre pays. Elle considère de ce fait que c’est un individu qui a usé et abusé de son statut d’imam pour semer la zizanie en vue de créer un climat de provocation et de malaise social. Elle demande humblement au Gouvernement d’en prendre acte.

Quant au fond du problème, la communauté Baga tient à préciser qu’à aucun moment le masque D’mba n’a été déifié. C’est un symbole de notre culture reconnu comme tel dans bon nombre de musées à travers le monde. Aujourd’hui les jeunes Baga en usant dans leurs activités socioculturelles à travers des pas de danse rythmés.

Mais il est bon de mentionner que la plus grande université islamique du monde est l’université El Azar de Caire. Le Branding de l’Egypte ce sont les pyramides d’Egypte. Que contiennent les pyramides ? Dans les pyramides, il y a les corps momifiés des Pharaons et les vestiges de leurs lieux d’habitation et de leurs équipements. Notons que l’équipe nationale de football égyptienne s’appelle les Pharaons. Le mont Sinaï -haut lieu d’invocations divines avec notamment les révélations faites au Prophète Moise (Annabi Moussa) – se trouve en Egypte.

L’un des plus anciens ossements humains du monde a été découvert en

Mauritanie : L’Atlanthropus Mauritanicus. Et l’Egypte et la république Islamique de Mauritanie sont des pays musulmans à près de 90%.

Le fait de conserver les acquis de leur passé historique sur le plan culturel, et cultuel en feraient–ils des mécréants ? Elhadj Mansour Fadiga a souvent fait le voyage des lieux saints de l’Islam à bord d’avions de la flotte aérienne de la compagnie Egypte-Air. S’est-il donné la peine, une fois à bord des aéronefs, de regarder les dépliants touristiques avec les effigies des pharaons et les images des pyramides. Dans ces conditions, que pense–t-il alors de ces différents pèlerinages qu’il a effectués ?

Quant au cadre juridique qu’il évoque dans sa déclaration approuvée en cela par un leader politique qui change de religion au gré des circonstances, la communauté lui demande de relire toutes les lois constitutionnelles guinéennes. En plus de la Charte de la Transition, depuis la Loi Constitutionnelle du 10 novembre 1958 jusqu’à la Constitution promulguée le 6 avril 2020, partout il est fait mention de la laïcité, comme disposition non modifiable par voie parlementaire ou par voie référendaire. Donc les autorités guinéennes, au-delà de toute autre expression, sont en droit d’utiliser comme Branding tout symbole socioculturel de notre pays et surtout le masque D’mba qui existe depuis plus de deux siècles.

Enfin, la communauté Baga, s’en remet au Gouvernement pour juger et apprécier l’attitude désobligeante d’Elhadj Mansour Fadiga.

Vive la République !

Vive l’Unité Nationale !

Rapporteur :

Elhadj Seny SYLLA

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici