4.1 C
Londres
lundi, mars 4, 2024
AccueilActualitéDernières dépêchesMöfa Sory, un féticheur qui sème la panique au Palais Mohamed 5...

Möfa Sory, un féticheur qui sème la panique au Palais Mohamed 5 (tribune)

Date:

Related stories

spot_imgspot_img

Depuis quelques jours, une vidéo appartenant à un féticheur de la contrée appelé « Möfa Sory » fait l’actualité. Cette vidéo touche un sujet sensible, à savoir le pouvoir politique. Comme nous l’apprenons en Sciences politiques, même si personne ne s’intéresse à la politique, la politique s’intéresse à tout, surtout lorsqu’il s’agit de Mansaya. Nous allons maintenant faire un exercice de traduction du nom du féticheur en Malinké : Möfa signifie « Tueur d’homme » et Sory est un prénom, ce qui donne « Sory le tueur d’homme.

Pour en revenir à l’essentiel, cette vidéo devenue virale annonce la chute imminente et inconditionnelle du Colonel Mamadi Doumbouya à la suite d’un coup d’état, comme on le dit souvent : « qui vient par les armes, ira par les armes ».

Ainsi, cette actualité préoccupe les uns et les autres, que ce soit dans les lieux publics tels que les cafés, les lieux de mamayas, les marchés, ou tout simplement dans les espaces publics en général.

Cette situation a suscité autant de joie que de frustration suite à cette annonce. Il est important de savoir qu’en Guinée, il y a deux camps : ceux qui soutiennent l’esprit du CNRD et souhaitent une transition réussie, et ceux qui sont frustrés et souhaitent une fin immédiate de cette transition. Cette annonce a provoqué la satisfaction des uns et la crainte des autres. Apparemment, ce même féticheur aurait également fait une telle déclaration au régime d’Alpha Condé, qui a subi un coup d’état. C’est pourquoi de nombreuses personnes s’interrogent sur la véracité de prédication.

Pourquoi a-t-on tenté d’arrêter ce féticheur ? Quelle est l’importance de cette déclaration pour Doumbouya ? Quelles lois régissent cette attitude ?

Il est nécessaire de savoir que le fétichisme fait partie intégrante du pouvoir en Afrique. Que ce soit pour conquérir, conserver ou perdre le pouvoir, les sacrifices sont souvent impliqués. Ainsi, il est impossible de dissocier le pouvoir et le fétichisme en Afrique. En réponse à cette annonce, les autorités ont tenté d’arrêter Möfa Sory en raison de la psychose qu’elle a créée, des troubles à l’ordre public qu’elle a provoqués, ou plus précisément, de la crainte de perdre le pouvoir. En effet, ils craignent que cette annonce ne drague les mauvais esprits et ne mène à un coup d’État. Dans sa déclaration, Möfa Sory a prédit un règne de 18 ou 28 jours pour Doumbouya. Or, les autorités militaires n’apprécient pas les défis à leur autorité.

Cette vidéo virale est d’une grande importance pour les Guinéens, ainsi que pour Doumbouya, car son pouvoir n’est pas encore solidement établi et l’armée guinéenne est capable de tout. Un coup d’État peut se préparer silencieusement avant de se matérialiser brusquement, et les événements peuvent basculer à tout moment. C’est pourquoi ils accordent une grande importance à cette actualité qui a ébranlé le palais Mohamed 5.

Nous ne saurons réellement si la déclaration de Möfa Sory est conforme à nos textes qu’en nous référant aux juristes. Dans un contexte tendu où chacun donne son avis, il peut être difficile de savoir qui a raison ou tort. Seul le temps pourra éclaircir cette question. En attendant, la montre de Möfa Sory continue de tourner et les jours continuent de passer normalement.

Que Dieu protège la Guinée et les Guinéens !

İbrahima Cherif, politologue

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici