3.7 C
Londres
dimanche, février 25, 2024
AccueilCultureExclusivité : réaction de Bill De Sam “ Élie Kamano est manipulé,...

Exclusivité : réaction de Bill De Sam “ Élie Kamano est manipulé, aucun marché de gré à gré n’a été octroyé ”

Date:

Related stories

spot_imgspot_img

Depuis quelques jours, un groupe d’artistes dénommé Collectif des engagés pour le rayonnement de la culture monte sur le créneau pour accuser le ministre de la Culture de gérer le département dans une opacité.
En exclusivité, notre rédaction a eu la réaction du ministre de la Culture, du tourisme et de l’artisanat. Après avoir appris la naissance de ce collectif, qui l’accuse d’une gestion opaque dans son département, Alpha Soumah sort de son silence et apporte des précisions.

“ Il est manipulé par celui que tout monde connaît. Tout ce qu’il dira est faux. Concernant les chantiers et marchés de mon département, aucun marché de gré à gré n’a été octroyé. Il est très facile de vérifier tout cela à L’ACGP et au Marché public. Leur seul objectif est de nous distraire pour nous empêcher de continuer les réformes engagées dans nos EPA ” répond le ministre Alpha Soumah
Dans le même registre, le chef du département en charge de la culture, est revenu sur le projet de loi concernant la copie privée du BGDA dont le décret était dans les couloir.

“ La loi sur la copie privée au BGDA a été effectivement prise en 2019. Mais elle ne pouvait pas s’appliquer sans décret d’application et les arrêtés. Nous avons travaillé 6 mois pour tous les textes d’application, les arrêtés conjoints avec le Budget et les Finances, le protocole avec la douane. À partir du 12 de ce mois, les perceptions commencent au cordon douanier.

Le projet de réhabilitation et d’extension du musée à été initié par mon département. Les cadres ont travaillé sur les TDR, un cabinet a fait l’étude, un appel d’offre à été lancé selon les recommandations des Finances. L’Acgp a validé toutes les étapes. Vous pouvez vérifier tout cela. Pour le Voile de la Mariée, toutes les étapes de la procédure ont été également respectées. Le chantier a été d’ailleurs divisé en 5 lots. Il y a donc 5 entreprises qui y travaillent et non une « , a précisé le ministre Alpha Soumah.

C’est un nouveau bras de fer qui est né entre le groupe d’artistes qui accusent leur ancien pair d’une gestion opaque et la tutelle d’une part et ceux qui soutiennent les actions du ministère et la bande à Élie Kamano, de l’autre part. Et que répondra Élie Kamano ?

Affaire à suivre !

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories