10.4 C
Londres
mardi, mai 28, 2024
AccueilJusticeProcès des membres du FNDC : l'OGDH demande l'application stricte de la...

Procès des membres du FNDC : l’OGDH demande l’application stricte de la loi

Date:

Related stories

spot_imgspot_img
À l’instar de plusieurs défenseurs des droits humains, l’Organisation Guinéenne de Défense des Droits de l’Homme ( OGDH) a fait savoir son ressenti sur l’ouverture du procès d’Oumar Sylla, Saikou Yaya Barry, Ibrahima Diallo et Mamadou Bilo Bah.
L’OGDH se réjouit de l’ouverture du procès des membres du FNDC et des forces vives. C’est une procédure judiciaire que l’organisation Guinéenne des droits de l’homme a toujours acclamé. Donc ce procès va permettre de voir plus clair sur les faits qui leur sont reprochés.
 “ Nous avons toujours dénoncé ce harcèlement judiciaire contre ces acteurs. Et ils ont été détenus pendant neuf mois. Pour nous, ce sont les juges qui sont habilités à décider des droits et libertés des citoyens. À notre sens, ce procès devrait voir toutes les arrestations illégales ” a souligné Alseny Sall, responsable de communication de l’OGDH.
Et de poursuivre  “ pour le moment on ne devrait pas anticiper une décision judiciaire. Ce procès constitue une formalité pour libérer ces personnes. Qu’est-ce que le tribunal va décider. Si les poursuivants ont des éléments, ils n’ont qu’à les faire valoir et on va attendre la décision du tribunal.  « 
Par ailleurs, ce défenseur des droits de l’homme, au nom de son organisation, demande aux magistrats en charge du dossier de ne dire que le droit et de rappeler que juger est une grande responsabilité.

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories